European Straits Initiative (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Accueil > Partenaires > Détroit du Pas de Calais

Détroit du Pas de Calais Pas-de-Calais, Kent, Nord, West Vlaanderen

Présentation générale du détroit

Le détroit du Pas de Calais est tout à la fois l’espace de jonction entre la Manche et la Mer du Nord et entre la Grande-Bretagne (Douvres) et le continent européen (Calais). Le détroit est large de 32 kilomètres seulement et il est peu profond (parfois, seulement 20 mètres).

Le détroit est l’une des voies maritimes les plus fréquentées dans le monde. Sur chaque rive du détroit, l’activité portuaire revêt une importance particulière : les ports de Douvres et de Calais sont les ports européens les plus fréquentés en termes de transports de passagers par ferry, et ce même depuis l’ouverture du tunnel sous la Manche en 1994 ; ce qui confirme l’importance et la croissance quasi-constante des flux transmanche sur le détroit. Les ports de Boulogne-sur-mer et Calais sont respectivement premier port français de pêche et quatrième port français de fret.

Le détroit est également particulièrement important pour sa valeur en matière de biodiversité, de ressources halieutiques, de paysages, de culture et de tourisme.

Description du détroit

Le détroit du Pas de Calais est riche en sites reconnus remarquables pour leur biodiversité : dans la partie Kent, il existe des Zones spéciales de conservation (ZSC), des Zones de protection spéciale (ZPS), et des sites Ramsar. A marée basse, de nombreux habitats tels que les récifs de craie, sont d’une importance reconnue. A travers la loi britannique sur l’accès maritime et côtier, il existe actuellement six zones de conservation marines recommandées dans le détroit du Pas de Calais. La désignation définitive de ces zones sera décidée en 2013. Sur le périmètre du Grand Site de France, une quinzaine de zones de préemption (zones d’acquisition prioritaire pour les autorités publiques) existe, pour une surface d’environ 1 200 ha, dont 900 déjà acquis par le Conservatoire du littoral ou le Conseil Général du Pas-de-Calais. Des plans de gestion sont élaborés pour les sites remarquables, parmi lesquels le Bois d’Haringzelle, les dunes de Slack, la pointe aux Oies ou la pointe de la Crèche. Les aires marines protégées françaises sont localisées de façon adjacente aux zones de conservation marines recommandées britanniques.

Le détroit est également composé de paysages remarquables, reconnus par le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale, et par le Kent Downs AONB (Area of Oustanding Natural Beauty – Espace Remarquable de Beauté Naturelle), ainsi que par d’autres appellations. Du côté britannique, les falaises de craie possèdent une valeur significative pour l’identité nationale, représentées notamment par des associations culturelles existant depuis plusieurs siècles. Du côté français, le Site des Deux Caps a obtenu récemment le prestigieux label de « Grand Site de France ».

Le détroit du Pas-de-Calais est le point de passage obligé de tous les bateaux en provenance ou à destination des grands ports de la Mer du Nord et de la Baltique. Son intérêt stratégique et économique pour l’Europe est donc de tout premier plan. Comme il est probable que dans les trente prochaines années, l’intensité du trafic maritime international augmente, cet intérêt ira croissant. C’est pourquoi, un nouveau port majeur – London Gateway – entrera en service sur la côte de l’Essex en 2013, en partie pour répondre à cette demande. Du côté français, le Port de Dunkerque développe un terminal méthanier de grand capacité, dans un souci de sécurisation des approvisionnements énergétiques, tandis que le projet « Calais Port 2015 », outre son impact sur les flux transmanche (cf. infra), permettra un accroissement des capacités d’accueil des cargos. La tendance dans le transport de passagers entre Douvres et Calais est également à la hausse. Par conséquent, les ports de Calais et de Douvres prévoient la construction de nouveaux terminaux, dont la mise en service interviendra dans les prochaines années. La libéralisation du transport ferré international de passagers en 2013 devrait se traduire par un accroissement des flux passants par le tunnel, qui dispose encore de capacités de croissance.

Au regard de ces projets et évolutions, le détroit du Pas de Calais sera à l’avenir un maillon d’une importance stratégique clef dans les échanges économiques européens et transcontinentaux.

La coopération transfrontalière dans le détroit

Un accord entre le Kent et le Pas-de-Calais a été signé en 2005. Cet accord prévoit une coopération renforcée sur des activités conjointes telles que le tourisme, le sport, l’art et la culture. Cet accord prévoit également depuis 2009, la mise en œuvre d’une démarche conjointe de candidature pour l’inscription du détroit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Kent County Council et le Pas-de-Calais ont impulsé l’Initiative des Détroits d’Europe dont le protocole d’accord a été signé en novembre 2010, avec 13 autres partenaires européens. Cette initiative a souligné la nécessité de renforcer les projets de coopération, dont NOSTRA fait partie.

Le projet INTERREG IVA CAMIS (Channel Arc Manche Integrated Strategy – stratégie maritime intégrée dans l’espace Manche) dont le Kent County Council est partenaire, a examiné la question des pollutions maritimes, y compris celles du détroit du Pas de Calais. Des passerelles seront établies entre CAMIS et NOSTRA afin de croiser et capitaliser les résultats des deux projets.

De manière opérationnelle, le CROSS français (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) et l’Agence de défense maritime et côtière britannique sont en lien permanent.

Principaux défis environnementaux sur le détroit

Considérant l’augmentation du trafic maritime dans le détroit du Pas-de-Calais, et notamment les centaines de milliers de tonnes de matières dangereuses qui y transitent, la gestion des risques sur l’environnement est un enjeu majeur. Même en l’absence d’un accident de navigation, dont l’impact serait assurément terrestre et maritime, l’intensité des trafics montants, descendants et transversaux génère une pression sur les écosystèmes marins. Les aménagements maritimes de bords de mer (digues, jetées, …), parce qu’ils modifient les courants marins, ont également un impact sur les écosystèmes marins et sur l’érosion des côtes et donc sur le risque de submersion marine dans un contexte d’élévation du niveau de a mer et de multiplication des aléas climatiques. Le maintien, voire l’accroissement de la protection, tant de la partie maritime que de la partie terrestre du détroit, est donc essentiel. Il conviendra d’identifier des outils de gouvernance conjointe adaptés pour la gestion de zones marines protégées adjacentes, notamment par l’analyse de bonnes pratiques partout en Europe.

Enfin, la valeur significative du paysage marin et côtier du détroit constitue une ressource identitaire, culturelle et touristique pour les habitants du Kent et du Pas-de-Calais.

Contact

Conseil Départemental du Pas-de-Calais
Direction Europe et International
Hôtel du Département
Rue Fernand Buisson
62018 Arras Cedex
FRANCE
www.pasdecalais.fr
Contact person: Colette Marie
Tél. : +33(0)321 219 205
Courriel : Colette Marie

Pas-de-Calais - Le département

Kent County Council
Invicta House, County Hall
ME14 1XX
Maidstone, Kent
UNITED KINGDOM
www.kent.gov.uk
Contact person: Ron Moys, Head of International Policy
Phone: +44 (0)1622 221943
Ron Moys

Kent County Council

Conseil Départemental du Nord
Direction des relations internationales
Hôtel du Département
51, rue Gustave Delory
59047 LILLE Cedex
FRANCE
www.lenord.fr
Contact person: Amaury Devaere
Phone: +33 3 59 73 57 18
Amaury Devaere

Nord - Le Département


De Provincie West Vlaanderen
Leopold III-laan 41
8200 St.-Andries/Brugge
BELGIUM
www.west-vlaanderen.be
Contact person: Liesbet Lefevere
Phone: +32 50 40 34 36
Liesbet Lefevere

West flanders Province

Partenaires

Copyright Pas-de-Calais le Département - Mentions légales - Crédits