European Straits Initiative (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Projet PASSAGE - Direction Helsinki pour des solutions de transport bas-carbone

Projet PASSAGE - Direction Helsinki pour des solutions de transport bas-carbone

Le Conseil régional d'Helsinki-Uusimaa, partenaire du projet PASSAGE et membre de l'Initiative des détroits d'Europe depuis 2010, accueillait les 22,23 et 24 novembre 2016 un séminaire dédié aux solutions de transport bas-carbone dans les régions frontalières maritimes que sont les détroits. Les partenaires du projet PASSAGE étaient bien sûr au rendez-vous, ainsi qu'une représentante du Conseil du Kvarken qui avait fait le déplacement depuis les rives de cet autre détroit finlandais.

Le projet de lien fixe entre Tallinn et Helsinki était au cœur des échanges lors de la première journée. Ce projet de tunnel ferroviaire pourrait contribuer à réduire considérablement les émissions de CO2 liées aux traversées du détroit par les passagers et les marchandises. Une étude estime que les émissions liées au tunnel (61 kg de C02 par unité) seraient divisées par trois par rapport aux émissions actuelles liées au activités de fret en ro-ro (222 kg de C02 par unité) !

 

 

En janvier 2016, les ministères estonien et finlandais et les responsables des principales autorités publiques locales avaient signé un important accord de coopération afin de concrétiser ce projet de tunnel, qui serait le plus long tunnel du monde (plus de 80 km). Une étude complète de faisabilité est actuellement en cours, grâce au cofinancement du programme Interreg VA Baltique Centrale. Les présentations ont soulevé un grand intérêt de la part des partenaires du projet PASSAGE, en perspective avec le Tunnel sous la Manche qui traverse le détroit du Pas de Calais et le projet de tunnel entre l'Allemagne et le Danemark, dans la région du détroit de Fehmarn.

Les visites de terrain ont complété ces premiers échanges autour des problématiques de transport dans le Golfe de Finlande. La visite de l'un des sept navires brise-glace de la flotte nationale finlandaise a mis en évidence les nombreux défis liés aux conditions climatiques hivernales dans la Baltique, qui nécessitent des dispositions spécifiques pour les ports et les transporteurs maritimes dont l'usage additionnel d'énergies pendant la période hivernale afin de conserver des conditions de travail sécurisantes. Les partenaires du projet PASSAGE ont ensuite eu l'opportunité de visiter le nouveau terminal passager du Port Ouest d'Helsinki, actuellement en construction au sein du quartier de Jätkäsaari.

Une fois ouvert, ce nouveau terminal permettra une bien meilleure gestion des flux de 9 millions de passagers qui traversent chaque année le détroit entre Tallinn et Helsinki et de réduire les émissions des ferries dans le port grâce au système d'amarrage automatisé. La compagnie Tallink qui opère la liaison ferry Helsinki-Tallinn contribuera également à la réduction des émissions de CO2 dans le port grâce au nouveau ferry Megastar en cours de construction, dont les moteurs bicarburant fuel-GNL permettront d'économiser 25% des émissions actuelles. Le nouveau terminal sera relié au centre ville d'Helsinki par trois lignes de tramway, afin de décongestionner le système de transport public lors des déchargements de ferries et d'encourager l'usage des transports en commun chez les passagers de ces ferries.

 

La seconde partie du séminaire était dédiée à la présentation de pratiques exemplaires en matière de transport bas-carbone de chaque région maritime frontalière du projet. L'utilisation d'énergies alternatives telles que le GNL pour la navigation et les opérations portuaires était au centre des débats et les partenaires ont unanimement désigné le fort potentiel de capitalisation de la stratégie mise en œuvre par le port de Livourne (Canal de Corse) pour développer un hub de distribution de GNL en Méditerranée. De nombreux partenaires ont aussi choisi de partager leurs problématiques de mise à disposition de services innovants pour la mobilité : un sujet crucial au regard du besoin de développement de l'usage des transports publics afin de réduire les émissions carbone. Une excellente illustration a été fournie par le détroit de Fehmarn, où les collectivités locales sur les rives danoise et allemande développent un ticket unique permettant la réduction des émissions dans une région où la plupart des habitant traversent le détroit en utilisant leur voiture personnelle, tout en développant la capacité des habitants à traverser la frontière et en favorisant le sentiment d'appartenance à une région intégrée au sein de la population des deux rives.

Pour en savoir plus, retrouvez l'interview des responsables de ce projet sur le site du projet PASSAGE !

Liens externes

Suivez l'actualité du projet PASSAGE sur le site internet du projet et le groupe LinkedIn dédié.

Le projet PASSAGE est cofinancé par le FEDER dans le cadre du programme Interreg Europe.

Partenaires

Copyright Pas-de-Calais le Département - Mentions légales - Crédits