European Straits Initiative (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Les détroits à l'honneur lors d'une journée d'études à l'Université Paris-Est Créteil

Les détroits à l'honneur lors d'une journée d'études à l'Université Paris-Est Créteil

Le samedi 10 juin dernier s'est tenue la Journée d'études « Espaces, territoires, mouvements dans le monde roman », organisée par le groupe CREER (laboratoire IMAGER) de l'Université Paris-Est Créteil.

La matinée a été consacrée au monde hispanique. Sont intervenus Borja Cano Vidal doctorant à l'Université de Salamanca (« Le retrait postmoderne : reformulations du jardin d’Epicure dans la poésie hispanique contemporaine »), Patricia Vedova, doctorante à l'UPEC (« L’imaginaire urbain dans Ciudad de Invierno d’Abdón Ubidia ») et Ricardo Torre, docteur de l'UPEC (« L’Amérique latine et les identités multiculturelles : mythe inatteignable ou réalité bien cachée ? ».

Le monde méditerranéen était au cœur des échanges de l'après-midi qui a commencé par la communication de Pierpaolo Naccarella, maître de conférence à l'Université Paris-Est Créteil (« Les ex-colonies italiennes en Afrique et la presse du Parti communiste italien (1947-1950) »). Stéphane Resche, Professeur agrégé à l'UPEC, a ensuite présenté l'étude « Dramaturgies des détroits : écrire et jouer le passage obligé ». Il s'agit là d'une communication en lien avec le projet de constitution et de publication d'une anthologie des dramaturgies du détroit dont nous nous étions fait l'écho dans de précédentes newsletters :

Le projet éditorial d'anthologie est guidé par une intuition : tenter de prouver, de révéler, par le prisme du culturel, et notamment à travers la création dramaturgique contemporaine, la spécificité des territoires de détroit à savoir qu'ils constitueraient un laboratoire avancé de la compréhension de l'autre, un lieu où autrui, celui d'en face, ce qui est de l'autre côté, fait partie intégrante du paysage et de l'identité de chacun. Ces lieux de passage ne seraient-ils pas des vecteurs de société, des endroits où l'on ne fait en apparence que passer mais où au fond l'on apprend plus encore qu'ailleurs à vivre ensemble ?

Les chercheurs ont pu échanger principalement au sujet des pièces de théâtre suivantes :

  • Malastrada, (2007) de l'italien Tino Caspanello (Finaliste du Prix Extracandoni en 2007, Signalée lors du Prix Tuttoteatro.com – Dante Cappelletti en 2007, et Prix Legambiente en 2008)
  • Le mouton et la baleine (1999), de l'auteur marocain Ahmed Ghazali (Prix des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 1999, Prix SACD de la dramaturgie francophone en 2001)
  • Et les poissons partirent combattre les hommes (Y los peces salieron a combatir contra los hombres) (2003) de l'auteure espagnole Angélica Liddell (lue à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, lors du mois que le théâtre a consacré à la manifestation Traits d'Union en 2008, et à La Mousson d'été en 2007).
  • Djangâl (2013) de l'auteure française Véronika Boutinova (Pièce présélectionnée par le Prix Guérande en 2013, sélectionnée par le Comité de lecture du Panta Théâtre de Caen et pour le Prix Godot en 2014, lue à Dijon lors des « Lundis en coulisse » de la Compagnie « Les Encombrants » en 2015 et Mention spéciale du jury des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2016)
  • À la périphérie (2009-2010) de l'auteure turque Sedef Ecer (pièce écrite dans le cadre du programme Résidence d’écrivains en Île-de-France qui a obtenu le Prix d’écriture théâtrale de Guérande en 2011)
  • Je veux un pays (I want a country) (2013) du dramaturge grec Andreas Flourakis (pièce sélectionnée par les comités français, italien et portugais du réseau Eurodram en 2017).

La journée s'est terminée par la lecture d’un extrait de la pièce Une brève histoire de la Méditerranée, par le comédien Clément Carabédian. Elle a été suivie d'un dialogue avec Léa Carton de Grammont (auteure de la pièce Une brève histoire de la Méditerranée), Victor Thimonier (metteur en scène et directeur artistique de la Cie Les Temps Blancs) et Clément Carabédian, animé par Stéphane Resche et Caroline Zekri (maître de conférence à l'UPEC). Si la pièce, primée lors des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2016 et publiée aux éditions Lansman, ne fait pas spécifiquement référence à un détroit en particulier, elle relate d'une manière épique et tout à fait singulière l'histoire occidentale de l'espace méditerranéen.

Plus d'informations et pour connaître les prochaines manifestations scientifiques de CREER

Partenaires

Copyright Pas-de-Calais le Département - Mentions légales - Crédits