European Straits Initiative (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Le Conseil du Kvarken deviendra bientôt un GECT

Le Conseil du Kvarken deviendra bientôt un GECT

Le 21 mai 2018, l’assemblée générale annuelle du Conseil du Kvarken a pris une décision historique : faire passer le Conseil d’un statut d’association à un statut de Groupement européen de coopération territoriale (GECT).

Le GECT est un instrument juridique européen pour la coopération qui existe depuis 2006. Le GECT est un instrument conçu spécifiquement pour soutenir la coopération, la plupart du temps transfrontalière, à travers l’Europe. Aujourd’hui, près de 55 GECT existent au sein de l’Union européenne et de nombreux nouveaux GECT sont en train d’émerger. A l’exception de la région suédoise de Skåne, qui est membre du GECT « Central European Transport Corridor », il n’existe aucun GECT dans les pays nordiques de l’Union européenne et le Conseil du Kvarken serait le premier.

Le bureau du Conseil du Kvarken est en charge du processus de création du GECT et l’équipe technique, mandatée par le bureau, a commencé à travailler à la transformation du statut du Conseil d’une simple association à un GECT. Dans ce processus, les tâches du Conseil du Kvarken vont être analysées, sur la base des demandes et attentes de ses membres, et différents modèles pour la suite du travail du Conseil vont être examinés, par exemple sous la forme de comités.

Vers un élargissement du partenariat

Par ailleurs, l’équipe technique étudie les possibilités pour les municipalités de la région du Kvarken d’être intégrées plus efficacement dans la coopération transfrontalière. La nouvelle organisation ouvre aussi la possibilité d’inclure des membres norvégiens à l’avenir. M. Olav Jern, Maire régional honoraire, a beaucoup aidé l’équipe technique dans ce travail.

M. Arne Langset, secrétaire général du Comté Indre Helgeland en Norvège, a visité les bureaux du Conseil du Kvarken pour discuter de la nouvelle structure de coopération et du futur. Helgeland est l’un des 3 comtés de la Province de Nordland et, alors que sa population représente un tiers de celle de la province, son culster international industriel représente les deux tiers des biens produits dans le nord de la Norvège. La distance avec les capitales nordiques d’Oslo, Stockholm et Helsinki est d’environ 1 000 km.

M. Langset a mis en évidence qu’élargir l’horizon et intégrer dans la région du Kvarken le comté d’Helgeland, qui partage la frontière avec la région suédoise de Västerbotten, ouvre un important corridor stratégique de 600 000 habitants, avec une industrie forte et un grand potentiel de croissance. D’après M. Langset, les municipalités d’Helgeland sont intéressés pour rejoindre ce nouveau GECT couvrant trois pays :

« Mo i Rana coopère avec le port de Narvik et soutient l’intégration du port dans un corridor majeur via le Haparanda en Suède. Helgeland est divisé sur ce sujet car nos productions ne seront pas transportées 500 km au nord pour être ensuite reroutées vers l’est ou le sud. Nous avons une route directe de 500 km vers Umeå en Suède et nous sommes connectés à l’est et au sud via le terminal NLC d’Umeå. Pour nous, les ports du détroit du Kvarken sont la connexion naturelle à l’extension proposée du corridor européen Scandinavie-Méditerranée et Mer du Nord-Baltique.

Grâce à la coopération E12, nous avons déjà établi une région commune et sommes capables de regrouper ensemble trois régions innovantes et en pleine croissance. De plus, nous avons adopté comme point de départ une stratégie transfrontalière de trafic entre nos pays. C’est unique dans le monde et c’est intéressant de poursuivre ce processus de développement avec un GECT couvrant la zone E12. »

Prochaines étapes

Le bureau du Conseil du Kvarken et l’équipe technique se réunissent régulièrement pour discuter sur différents sujets et faire avancer le processus de création du GECT. Un premier événement d’information s’est tenu avec les organisations choisies en tant qu’observatrices du processus, à savoir le comité transfrontalier MidtSkandia et l’association Blå Vägen. Les autres comités transfrontaliers nordiques ainsi que les autres partenaires de coopération du Kvarken suivent aussi le processus avec grand intérêt.

Il est prévu que la proposition des nouveaux statuts du GECT Conseil du Kvarken soit partagée aux potentiels nouveaux membres en janvier 2019. L’ambition est que l’assemblée générale annuelle du Conseil du Kvarken, en mai 2019, puisse prendre la décision d’établir le GECT.

En devenant un GECT, le Conseil du Kvarken aura plus de poids pour coordonner le développement de la région et permettre d’avancer ensemble sur les problématiques d’importance régionale. L’établissement d’un GECT améliorera la visibilité et l’impact de l’importante coopération transfrontalière dans la région du Kvarken aux échelles régionale, nationale, nordique et européenne.

L’établissement de ce GECT dans le détroit du Kvarken est le résultat d’un long processus, incluant des échanges avec le GECT du parc marin international des Bouches de Bonifacio dans le cadre du projet NOSTRA développé au sein de l’Initiative des détroits d’Europe.

Partenaires

Copyright Pas-de-Calais le Département - Mentions légales - Crédits