European Straits Initiative (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Détroit du Pas de Calais – Une nouvelle étude met en évidence les retombées économiques du tunnel sous la Manche

Détroit du Pas de Calais – Une nouvelle étude met en évidence les retombées économiques du tunnel sous la Manche

Une étude réalisée par Ernst & Young pour le groupe Eurotunnel, publiée en octobre 2016, propose une analyse de la valeur économique du trafic de passagers et de marchandises via le tunnel sous la Manche. L’étude met en évidence le rôle clé du lien fixe (ouvert en 1994) pour l’économie britannique et les échanges avec le continent.

  • Un lien fort entre la Grande Bretagne et le continent

L’étude établit que 22% des importations britanniques depuis l’Union européenne et 20% des exportations britanniques vers l’Union européenne traverse le détroit du Pas de Calais via le tunnel sous la Manche ; en bref, 91,4 Md€ de commerce, qui représentent 25% du commerce entre le Royaume-Uni et les pays membres de l’Union européenne. Les principaux produits concernés sont le fret postal et de messagerie rapide, les produits informatiques et électroniques ainsi que le matériel de transport.

Au total, plus d’un tiers des unités de fret entre le Royaume-Uni et la France traversent le détroit du Pas de Calais via le lien fixe, dont la principale valeur ajoutée est le plus court temps de transit (90 minutes contre 210 minutes par ferry). En volume, le principal pays d’origine des importations britanniques via le tunnel est la Belgique (26% du volume total des importations via le tunnel), mais en valeur l’Allemagne tient la première place (avec 19% de la valeur total des importations transitant par le tunnel).

  • Le lien fixe soutien les emplois au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, il est estimé que 45 000 emplois sont soutenus par les touristes utilisant le tunnel (21 millions de passagers en 2014, dont 58% de touristes). Avec des dépenses moyennes de 376£ par séjour, les touristes empruntant le tunnel contribuent à l’économie britannique à hauteur de 1,7 milliard de livres sterling (contribution directe au PIB britannique en 2014 : 865 million £).

L’étude estime que les exportations des producteurs britanniques par le tunnel sous la Manche ont contribué à la création de 220 000 emplois en 2014, ce qui représente près d’1% de la population active du Royaume-Uni.

  • Les atouts majeurs du tunnel

Le tunnel sous la Manche offre une fréquence élevée de service, à la fois flexible et fiable. Il permet généralement de réduire le temps de transport et les coûts afférents pour les entreprises. 90% des opérateurs de fret expliquent qu’ils ont choisi le tunnel en raison du temps de transport plus court ; il est estimé que chaque traversée engendre une économie de 55£ par camion. Parmi les autres raisons pour lesquelles les opérateurs choisissent de traverser le détroit par le tunnel : la proximité du site de collecte ou de dépôt (29%) ou la grande valeur du chargement (22%).

Il est estimé que le Brexit n’aura pas d’impact sur le trafic dans le tunnel, car le commerce entre le Royaume-Uni et les pays de l’Union européenne se poursuivra.

Partenaires

Copyright Pas-de-Calais le Département - Mentions légales - Crédits