European Straits Initiative (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Détroit de Messine - Un ouvrage consacré à la culture en détroit

Détroit de Messine - Un ouvrage consacré à la culture en détroit

Il y a quelques mois, nous avions relayé sur notre plateforme l'appel à textes du projet éditorial consacré au détroit de Messine dirigé par Stéphane et Christine Resche.

Nous avons aujourd'hui le plaisir de vous annoncer la sortie du numéro 8 de la revue Écritures: Entre Charybde et Scylla – Art, mythes et société au pays des monstres oubliés / Tra Scilla e Cariddi – Arte, miti e società nel paese dei mostri dimenticati.

Il y est question d'architecture, de littérature, de théâtre, de mythes, d'histoire, de cinéma... tout en pensant aux rives du détroit du Messine.

Il s'agit du premier opus d'une série éditoriale consacrée à la culture en détroit, au sein de l'espace européen.

 

 

« Da sempre il mio spirito si è nutrito di questi tramonti, del trascolorare di queste tinte, delle linee dei Peloritani. Questa è patria del mio sogno. »

[Depuis toujours mon esprit s'est nourri de ces couchers de soleil, du changement de ces teintes, des lignes des Péloritains. Ceci est la patrie de mon rêve.]

Antonino Caserta, La Casa sul Mare, Reggio Calabria, Città del sole, 2011.

 

Il est un territoire du sud de l'Italie, baigné par les mythes, les croyances et les traditions, qui semble souffrir encore aujourd'hui, pas toujours malgré lui, de nombreux préjugés néfastes et d'un oubli constant : là où les mers tyrrhénienne et ionienne s'embrassent, là où les courants abriteraient des monstres d'antan, là où les montagnes se plaisent à observer les tremblements de leurs bases sous le regard lointain de leurs cousins volcans, là-bas, des hommes habitent encore et s'efforcent de transmettre une culture en constante évolution et pourtant motrice d'une réalité aux caractéristiques à la fois rudes et familiales.

Lyrismes mis à part, nous avons souhaité donner voix à une région soudée que l'histoire, les réalités linguistiques (il existe de fortes similitudes entre le calabrais méridional et les dialectes siciliens du territoire messinais et des îles éoliennes) et les dynamiques économiques permettent de circonscrire de manière précise. Lieu de passage, point de liaison, zone d'échange millénaire, d'arrangements et d'abandons, le territoire qui englobe le sud de la Calabre et l'est de la Sicile, chapeauté par le duo des éternels rivaux Reggio et Messine, sort de l'ombre depuis quelques années grâce à sa force culturelle. Longtemps et encore écrasé par l'attrait d'une Sicile de l'ouest et d'une Naples carte-postale, puissantes et tapageuses dans leur écho international, et depuis peu secondées par les émergentes Pouilles, cet espace situé en plein cœur de la Méditerranée mérite d'être reconsidéré. D'autant que la production artistique, entre autres initiatives de natures variées, emmenée tambour battant par des groupes et troupes locaux, commence à être appréciée en dehors des frontières strictement sud-italiennes.

Ainsi est né Entre Charybde et Scylla – Art, mythes et société au pays des monstres oubliés / Tra Scilla e Cariddi – Arte, miti e società nel paese dei mostri dimenticati :un ouvrage collectif bilingue (français/italien) consacré à la création littéraire, théâtrale, musicale, mais aussi aux activités en cours et aux projets de développement, de coopération, d'innovation entrepris, accomplis, ou abandonnés sur ces terres – que nous nous sommes proposé de limiter à l'espace géographique compris entre Cefalù, Catane et Catanzaro, en excluant les trois pôles urbains aux réalités bien spécifiques. Ce recueil permet de dresser un portrait contemporain de la culture et de la société du monde des monstres homériques oubliés : Scylla, la phorcyde, et Charybde l'affamée.

Notre ouvrage souhaite s'inscrire dans la lignée scientifique des actes du vingt-sixième colloque sur la Grande-Grèce parus il y a près de trente ans. Depuis Lo stretto crocevia di culture (atti del ventiseiesimo convegno di studi sulla Magna Grecia, Taranto-Reggio Calabria, 9-14 ottobre 1986), (Taranto, Istituto per la storia e l'archeologia della Magna Grecia, 1987, 796 p.), ouvrage fondateur pour l'étude du territoire notamment du point de vue archéologique, artistique et historique, trop peu de recueils unitaires et polychromes ont ciblé l'aire qui nous rassemble autour du présent volume. Mis à part les essais historiques et documentaires consacrés au tremblement de terre calabro-messinais qui rasa la région en 1908, et les études éparses sur la littérature, l'art, la mythologie, nous n'avons su retracer des visions modernes et multidisciplinaires ciblant ces lieux, ces régions, ces cultures si particulières et parfois si difficiles à appréhender.

Notre recueil d'études est aussi le premier numéro de ce que nous pourrions, et de fait avons, nommé La revue des détroits. En effet, que ce premier opus Entre Charybde et Scylla suscite d'autres avatars. Que d'autres revues scientifiques de premier plan abritées par des universités européennes se lancent, comme Écritures, dans la constitution d'un nouveau recueil consacré aux autres espaces limitrophes en détroits. Aussi verrons-nous peut-être d'ici quelques mois le second numéro de La revue des détroits naître, sur les rivages de Gibraltar, ou aux abords de Calais, ou encore sur les territoires du Bosphore, de l'Øresund ou du Canal d'Otrante.

Contact

Vous êtes chercheur, artiste, journaliste, directeur de projet, et vous souhaitez contacter les directeurs du numéro (à propos de ce numéro, ou pour un futur numéro consacré à un autre détroit d'Europe) : entrecharybdeetscylla@gmail.com

Liens externes

Pour plus d'informations sur ce numéro et prendre connaissance du sommaire, ou bien connaître les contributeurs, ou encore commander l'ouvrage : cliquez ici !

Partenaires

Copyright Pas-de-Calais le Département - Mentions légales - Crédits