European Straits Initiative (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Contribution des détroits au réseau Interact “Knowledge of the seas”

Contribution des détroits au réseau Interact “Knowledge of the seas”

En novembre 2017, le projet PASSAGE a pu présenter sa contribution et ses recommandations au réseau Interact “Knowledge of the seas” à l’occasion d’un séminaire à Porto.

Le réseau de capitalisation « Knowledge of the seas » (en français : connaissance des mers) a été créé par le programme Interact en 2007 pour accroître et promouvoir la connaissance des mers dans le monde de la coopération transfrontalière. Le réseau a invité le projet PASSAGE (Autorités publiques en soutien d’une croissance bas-carbone dans les territoires maritimes frontaliers européens) à partager les conclusions de son travail et à contribuer à la réflexion sur le futur de la coopération transfrontalière maritime après 2020.

  

L’évènement du réseau à Porto en novembre 2017 a donc été l’opportunité pour les partenaires du projet PASSAGE, par l’intermédiaire de leur chef de file le Département du Pas-de-Calais, de partager leurs réflexions sur ce qui compte vraiment lorsque l’on parle de coopérer sur les frontières maritimes. L’atelier et l’évènement local Semaine européenne des villes et régions organisés par les partenaires PASSAGE à Bruxelles et Tallinn en septembre et octobre 2017, ont posé les bases de conclusions constructives. Les résultats de l’étude carbone mise en œuvre dans le cadre du projet PASSAGE sont un bon exemple de la valeur ajoutée de la coopération transfrontalière lorsqu’il s’agit de réduire les émissions carbonées sur les frontières maritimes. Ils démontrent que les flux maritimes transfrontaliers, en particulier, ont un impact significatif sur l’empreinte carbone des territoires de détroits.

Les résultats de cette étude seront bientôt disponibles sur le site internet du projet PASSAGE

Les partenaires PASSAGE ont entre autres mis en évidence le besoin de développer une approche de la coopération spécifique aux régions frontalières maritimes, reconnaissant que les régions terrestres et maritimes ne partagent pas entièrement les mêmes problématiques. Ils ont aussi appelé à ne pas limiter la coopération sur les frontières maritimes à des sujets maritimes, considérant que de nombreux sujets sont pertinents à l’échelle transfrontalière dans leurs détroits.

Partenaires

Copyright Pas-de-Calais le Département - Mentions légales - Crédits